Comment nettoyer son abri de piscine ?


Abri de piscine / vendredi, janvier 31st, 2020

L’abri de piscine a pour fonction de garder cette installation à l’abri des intempéries, de la sécuriser et de permettre la conservation de la température de l’eau. Si son utilisation offre de nombreux avantages aux propriétaires, il faut reconnaître que ces derniers sont peu enthousiastes par la perspective de son entretien. En effet, nettoyer cet ouvrage ne consiste pas uniquement à conserver son esthétique. Cet entretien a également pour vocation de lui permettre d’assurer ses fonctions durant de longues années. Faisons ensemble un tour d’horizon des gestes à poser pour mener à bien cette opération.

Définir une bonne fréquence d’entretien

À l’image de tous les ouvrages d’extérieur, les abris de piscines sont soumis aux pollutions, mais aussi aux variations des saisons. Leur entretien doit donc tenir compte de ces périodes, mais également des facteurs tels que la mise en service de la piscine et les cycles d’utilisation. Les spécialistes recommandent une fréquence de nettoyage de 2 à 3 fois par an qui se fera avant les événements suivants :

  • La remise en service ;
  • L’hivernage ;
  • La pleine saison.

Toutefois, d’autres facteurs peuvent entraîner la mise en œuvre d’un entretien ponctuel. Il s’agit notamment :

  • Des tempêtes, de la neige et autres caprices de la météo ;
  • L’usure des mécanismes tels que les serrures, les roulettes, les armatures, les joints ;
  • L’incidence de la zone géographique où est situé l’ouvrage.

Poser les bons gestes

Pour bien nettoyer son abri de piscine, il est recommandé de commencer par le point le plus haut. Le nettoyage débutera par un rinçage des parois au jet d’eau. Cette astuce permet d’enlever la poussière et d’éviter les rayures laissées par le passage du chiffon. Au passage de ce dernier, il est recommandé d’opter pour un nettoyant au pH doux qui est moins agressif et pas corrosif.

Après l’utilisation du chiffon, de l’éponge ou même du balai télescopique, l’étape suivante consiste à rincer la structure au jet d’eau pour retirer la mousse du produit nettoyant. Il faut enfin choisir un produit de protection pour éviter les traces calcaires et les moisissures. Il ne faut également pas oublier un lubrifiant résistant à l’eau pour favoriser le glissement des mécanismes d’ouverture et autres charnières.

Adapter l’entretien au type d’abri

Si les gestes conseillés précédemment fonctionnent avec la plupart des abris, il est important de les adapter aux matériaux qui composent cet élément.

La structure

Pour une structure en bois, il est recommandé d’appliquer annuellement un saturateur et un dégriseur pour conserver l’aspect du matériau.

Pour une structure en métal, pensez à un nettoyant pour jantes de voiture qui facilite le retrait des traces de pollution. N’oubliez pas dans ce cas de vous protéger les mains avec des gants.

Le type de vitrage

Si le nettoyage du vitrage est une garantie de clarté dans l’ouvrage, il faut l’adapter au type de matériau utilisé. Ainsi, un nettoyant à vitre classique et des chiffons doux suffisent pour l’entretien du verre. Pour les autres matériaux tels que le plexiglas, les panneaux PVC et le polycarbonate, il faut respecter scrupuleusement les conseils de nettoyage du fabricant. Ils sont en effet sensibles aux taches et aux rayures.

Les différents mécanismes

Les rails, les charnières, les paumelles et les autres mécanismes sont à nettoyer au jet à forte pression pour ôter les saletés qui peuvent les bloquer. Il faut ensuite penser à les graisser pour éviter leur grincement.

Au-delà de cet entretien, il faut penser à rincer fréquemment votre abri si vous habitez dans une zone côtière. Contrôlez également votre ouvrage au passage des vents forts ou en cas de gel pour vérifier son état.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *